Ère Nouvelle

27 mai 2015

Article posthume d'Olivier De Rouvroy : Les VAISSEAUX DE L'ESPACE et leurs équipages

Nous avons le plaisir de publier ici le dernier article d'Olivier, rédigé à la mi-juillet. C'est le dernier texte écrit de son vivant...

 

 

Notre humanité est progressivement en train d’émerger dans une communauté plus étendue de vie intelligente. Plusieurs races et plusieurs organisations extraterrestres nous visitent à tour de rôle. Nous n’en avons pas encore conscience, mais depuis quelques décennies, leur va-et-vient s’est accéléré. La fabrication d’armes nucléaires, puis la destruction progressive de notre environnement naturel, ont attiré vers notre planète des êtres dont la survie même pourrait s’avérer menacée en cas de cataclysme planétaire.

Au moment où nous nous apprêtons à pénétrer dans un champ plus étendu de l’expression de la vie, où évoluent ces êtres que nous n’avons pas encore appris à connaître, il ne fait aucun doute que les révélations qui suivent soient d’un immense intérêt pour chacun d’entre nous…

 

005

Chaque dimension d'existence n'est rien d'autre qu'une longueur d'onde. La seule différence entre les différentes dimensions est la longueur de leur onde sinusoïdale de base. Lorsque nous tournons ou appuyons sur le bouton de notre télévision ou de notre radio, nous nous mettons en rapport avec une longueur d'onde particulière et nous changeons de station. Nous obtenons alors une image différente sur notre écran ou une autre station à la radio. Il se passe exactement la même chose avec les dimensions d'existence. Si nous pouvions changer la longueur d'onde de notre conscience et, ce faisant, réussissions à mettre en rapport toutes les parties de nous-mêmes avec une nouvelle longueur d'onde dans cet univers, nous disparaîtrions littéralement de ce bas monde et réapparaîtrions dans un autre monde avec lequel nous sommes entrés en relation.

C'est ce que font les ovnis quand vous les voyez traverser le ciel à des vitesses vertigineuses, en admettant que vous puissiez les voir. Ils pénètrent notre champ de vision à une vitesse stupéfiante, opèrent ensuite un changement de direction et disparaissent complètement de notre vue. Les êtres à bord de ces vaisseaux spatiaux ne sont pas transportés à travers l'espace comme nous le sommes dans nos avions. Ils sont psychiquement et consciemment reliés au vaisseau lui-même et lorsqu'ils sont prêts à se rendre dans un autre monde, ils se mettent dans un état de méditation et s’unissent en pensée jusqu’à former une entité consciente. Ils visualisent alors un changement de direction, ce qui permet à leur vaisseau ainsi qu'à tous les passagers à son bord de pénétrer ensemble dans une autre dimension.

Notre univers - y compris toutes les étoiles et tous les atomes qu’il renferme - a une longueur d'onde de base de 7,23 centimètres. À partir de n'importe quel point de l’endroit où nous nous trouvons, il est possible de progresser à l'infini soit vers l'intérieur soit vers l’extérieur de cet univers.

Spirituellement parlant, cette longueur d'onde de 7,23 centimètres en moyenne représente le Om, ce son auquel les Hindous attribuent la fréquence fondamentale de notre univers. Au sein de notre univers, chaque objet émet un son particulier selon sa consistance. Si vous faites la moyenne des sons de tous les objets dans cet univers ou cette troisième dimension, vous obtiendrez cette longueur d'onde de 7,23 centimètres et le véritable son Om de cette dimension.

Cette longueur de 7,23 centimètres représente aussi la distance moyenne entre les deux yeux, du centre de la pupille à l'autre - si vous mesurez cent personnes et faites la moyenne entre elles. C'est également la distance moyenne entre le bout du menton et le bout du nez, la largeur moyenne de la paume de chaque main et la distance moyenne entre chaque chakra du corps, pour ne donner que quelques exemples supplémentaires. Cette mesure de 7,23 centimètres est présente un peu partout dans notre corps parce que nous sommes tous immergés dans cet univers particulier et que tout cela est littéralement imprimé dans chacune de nos cellules.

Ce sont des ingénieurs des laboratoires Bell, et non pas des mystiques assis en lotus au fond d’une grotte, qui furent les premiers à découvrir cette longueur d'onde. Quand ils installèrent leur système à micro-ondes qui couvrait tous les États-Unis et appuyèrent sur le bouton, après avoir choisi une fréquence d’émission, ils durent faire face à une gigantesque quantité d’ondes faisant grésiller désagréablement leurs appareils.

Les ingénieurs décidèrent finalement de choisir cette fréquence d'émission de 7,23 cm pour tout le système ! Pourquoi avoir retenu cette valeur particulière ? Sans doute en raison du silence qui l’accompagnait et de la paix dont elle semblait imprégnée. Bien entendu, ils tentèrent de localiser la source de cette harmonie qu’ils ressentaient en eux, démontèrent et remontèrent leur équipement et cherchèrent toutes sortes d’explications rationnelles. Ils commencèrent d'abord par penser que cela provenait de l'intérieur de la Terre. Ils vérifièrent finalement à ciel ouvert et en direction du vide intersidéral, rencontrant là aussi une constante statique considérable, qui déclenchait les mêmes effets et se dirent : « Mon Dieu, mais cela vient de partout à la fois ! »

Afin de se débarrasser de cette interférence qu’ils n’arrivaient pas à contrôler, les gens de chez Bell firent alors quelque chose dont nous souffrons tous encore, à la fois en tant qu’individus et en tant que planète. Ils augmentèrent leurs émissions de micro-ondes de plus de 50 000 fois leur besoin normal, créant de ce fait un champ électromagnétique surpuissant qui nous englobe tous et dont nous subissons encore les effets, de manière que cette longueur d'onde de 7,23 centimètres, qui provient de partout, ne puisse plus interférer.

Laissez-moi maintenant vous parler des vaisseaux de l’espace. Les vaisseaux utilisés dans les mondes évolués ont une dimension à la fois physique et basée sur une longueur d’onde de 7.23 cm et supraphysique, c’est-à-dire lumineuse et basée sur une bande fréquence de 723 THz . La Confédération Intergalactique utilise environ 62 prototypes différents dans notre système galactique. Ceux que vous voyez habituellement fonctionnent dans les troisième et quatrième dimensions, mais il y en a d'autres que vous n'avez jamais vus parce qu'ils appartiennent aux cinquième, sixième et septième dimensions. Puis, il y a ceux qui font partie du soutien logistique et qui sont stationnés dans la stratosphère de la Terre, les ravitailleurs étant postés dans l'orbite du Soleil.

Les vaisseaux-mères sont de tailles différentes, en fonction de leurs missions et des longueurs d’ondes qui leur correspondent. Les plus volumineux peuvent dépasser 1000 kilomètres de longueur lorsqu’ils se matérialisent dans la troisième dimension. 22 ont été déployés pour assister notre processus de transformation sur la Terre. Selon la mission à effectuer, ils peuvent servir à rajuster, accélérer et intégrer les nouveaux paramètres d'évolution de notre planète. Ils ressemblent à des grandes villes, mais pas celles de notre monde. Ils comportent des espaces récréatifs constitués de lacs, de beaucoup de végétation, et d'espèces vivantes qui nous sont inconnues. On y retrouve aussi des zones de travail, des salles de réunion et la station de commande du vaisseau.

Ces cités-vaisseaux circulent à travers notre système solaire et notre galaxie, afin d'exécuter les tâches qui leur sont assignées par la Confédération. Leurs populations peuvent atteindre jusqu'à 2 millions de personnes. Ces immenses vaisseaux ne peuvent rester que dans la stratosphère d'une planète proche de la ceinture électromagnétique qui est, en fait, la porte d'accès vers d'autres mondes.

Voici une information qui va en surprendre plus d’un : actuellement, il y a plus de 5 millions de vaisseaux proches de la Terre. Leurs missions sont variées. Ils surveillent, informent et évaluent l'état vibratoire-énergétique. Certains protègent les portes d'accès interdimensionnelles. D'autres assurent un soutien logistique. D'autres encore surveillent de près nos politiciens et la situation de notre armement nucléaire. Puis, il y a ceux qui nettoient les résidus toxiques du champ causal de la Terre, et les ingénieurs qui réajustent et modifient les champs unifiés. Enfin, d'autres observent et harmonisent les aspects géophysiques et climatiques de la planète.

003

Contrairement aux apparences, tout est sous contrôle. Notre niveau de conscience et notre collaboration ont aussi une influence, et nos frères de l’espace agissent en fonction de nos mouvements et de notre processus d'évolution pour tout corriger tout en s’interdisant d’interférer, sauf dans des cas exceptionnels. Car nous disposons du libre-arbitre.

Leur présence sert avant tout la vie et l'évolution dans l'univers ; c'est leur principale tâche. Cependant, il y a en coulisses en permanence une activité extraterrestre dont nous ne pouvons même pas imaginer l’ampleur. Parfois cependant, il nous est possible de voir et même de visiter leurs nefs interstellaires, car ils souhaitent que certains d'entre nous soient témoins de leur présence.

Il est en leur pouvoir d'encercler complètement notre planète en moins d'une heure et de poster leurs vaisseaux au-dessus de l’ensemble de nos villes en moins de 20 minutes. Même si leurs manifestations physiques semblent se faire attendre au regard de ce que certains d’entre nous espéraient et avaient pronostiqué, nos frères et sœurs du Cosmos sont déjà à nos côtés ; ils recourent à toutes sortes de stratégies dans le but d'attirer notre attention et de nous sensibiliser. Si nous voulons vraiment accéder à une forme de vie plus évoluée, il nous faut changer notre conscience de survie en une conscience active du point de vue évolutif, ou inclusive du point de vue cosmique.

Notre véritable Moi spirituel ne peut émerger dans sa plénitude que si nous faisons preuve d’une discipline personnelle et d’une ouverture vers les autres. Nous ne pouvons plus continuer d'agir comme si nous étions préoccupés uniquement de notre survie en sacrifiant sans état d’âme l'exploitation de l'environnement et des faibles à notre bien-être personnel. Par analogie, nos frères et sœurs du cosmos souhaiteraient nous aider, mais nous devons au préalable élever notre niveau vibratoire et atteindre un certain palier en-dessous duquel toute intervention et manifestation d’envergure de leur part serait non seulement inutile mais même dangereuse.

Le pouvoir de la transformation est en nous, mais nous sommes comme des diamants recouverts de couches d'ego discordantes voilant l'éclat de notre Moi spirituel et cosmique. Nous ne sommes pas si différents de nos frères et sœurs de l’espace, mais notre nature humaine reste très primitive : nous nous laissons manipuler par notre égoïsme et nous manquons d'amour les uns envers les autres. Nous en subissons et en subirons désormais de plus en plus les conséquences. Imaginons un instant ce qu’était jadis la vie des grands primates : ils imposaient leur loi à tous les autres animaux qui partageaient leur environnement. Mais aujourd’hui, leur vie devient de plus en plus difficile et inconfortable, n’est-ce pas ? Alors pourquoi devrions-nous nous cramponner coûte que coûte à de vieilles formes, alors même que nous les savons condamnées à disparaître ?

Lâcher prise ne signifie pas se polariser sur les extraterrestres, mais aller au-delà de tout concept de limitation. Voici ce qui est arrivé à l’un d’entre nous – Appelons-le Kosmo. Après avoir demandé intérieurement durant des années à être contacté, Kosmo s’est un jour retrouvé dans un local blanc tout rond, hormis le sol qui était plat. Apparemment, il respirait normalement, n'avait ni chaud ni froid, se déplaçait aussi facilement que sur Terre. Et il avait bien sûr une foule de questions à poser.

D’autres Terriens qui se trouvaient présents à bord du même vaisseau lui ont expliqué les principales choses qu’il avait besoin de savoir sans attendre. D'abord, dans ce local où il se trouvait, n'importe quel endroit de la cloison courbe et molle pouvait servir de "mur d'énergie". En y posant la main d’une certaine manière, on pouvait soit la traverser pour aller de l'autre côté, soit y enfoncer les doigts pour la tirer vers soi. On pouvait encore, si on le désirait, voir à travers. Dans ce cas, elle devenait transparente comme un miroir scintillant. C'était aussi le moyen d'accès au cerveau central du vaisseau pour demander quelque chose ou étudier.

À ce sujet, on lui a expliqué que des instructeurs parlant français allaient venir le voir. Ils ne pourraient entrer dans son local car ils n'utilisent pas d'oxygène dans leurs vaisseaux : Les extraterrestres, du moins ceux de cette race, ne respirent pas, ne s'alimentent pas, ne dorment jamais, ne se reproduisent pas, travaillent en permanence. Ils sont cependant toujours disponibles pour nous si nous les appelons au mur d'énergie. Nous les Terriens pouvons manger normalement, car les extraterrestres sont capables de tout reproduire à partir des modèles de formes qu’ils ramènent de la Terre à bord de leurs navettes, aussi bien des aliments que des vêtements ou des informations.

Pour se laver, pas besoin d'eau. Il suffit de se rendre en un endroit déterminé du mur d'énergie, et instantanément une sorte d'aspirateur vous débarrasse de tout ce qui vous semble superflu, y compris la barbe et les poils, à moins que vous ne souhaitiez les conserver.

Au fur et à mesure de son expérience, Kosmo se rendit peu à peu compte de la situation difficile dans laquelle il s’était lui-même plongé. Il avait choisi de se rendre à bord d’un vaisseau pour y étudier les connaissances scientifiques des extraterrestres et leur technicité. Mais il se rendait maintenant compte qu’il allait lui être difficile de trouver les mots pour les partager avec des Terriens. En effet, certains de leurs concepts sont complètement inconnus sur Terre. C'était un peu comme s’il avait dû, face au tableau d'un peintre, décrire la couleur rouge à un aveugle de naissance !

Rassuré par les autres Terriens du vaisseau, il finit par réussir à se débarrasser progressivement de ses peurs. De plus sa curiosité était forte. Et il avait besoin d'en savoir toujours plus sur ces extraterrestres. C’est alors que l’un d’eux se matérialisa dans un cercle de lumière sur le mur d'énergie. Il portait une sorte de boîte lumineuse sous la tête. Je dis sous la tête, car son cou était à peine visible. Il restait debout, presque sans bouger, sans doute pour lui laisser le temps de s'habituer. C'est ainsi qu’il s’aperçut qu’il pouvait traverser son image et se retrouver derrière lui, de l'autre côté du mur. Une fois qu’ils se furent retrouvés face à face, son visiteur commença à lui parler en français.

001

 « Je suis venu vous parler, car vous avez beaucoup de questions en vous. Nous allons vous instruire de tout ce que vous avez besoin de connaître. Nous répondrons à toutes vos questions mais surtout, vous pourrez interroger le cerveau central par l'intermédiaire du mur d'énergie sur tout ce que vous voudrez savoir et autant de fois que vous le voudrez. Toutes nos connaissances y sont stockées et pour vous en français.

Comme vous avez besoin d'air, vous ne pourrez pas venir chez nous. Même moi, pour vous parler, je dois porter cette petite boîte qui me délivre l'air nécessaire pour cela. Quand vous aurez épuisé les questions personnelles, votre instruction proprement dite commencera à votre rythme. Mais vous verrez ; ce sera très rapide. Votre motivation sera la curiosité. »

Kosmo posa alors aussitôt une foule de questions en vrac, et autant qu’il se souvienne, d'une manière un peu confuse. L’extraterrestre le laissa parler sans jamais l'interrompre ni marquer une émotion quelconque. Comme il le constata par la suite, le visage des extraterrestres, du moins ceux de cette race, est toujours figé et les yeux fixes.

En dépit de sa curiosité, beaucoup de séances lui furent nécessaires pour comprendre les réponses aux questions qu’il venait de poser. Au départ, son niveau d'instruction ne lui permettait pas de tout appréhender. Jamais cependant son interlocuteur ne lui fit aucune remarque désobligeante. Ce n'est donc que petit à petit et au fur et à mesure de son instruction proprement dite que, grâce à son assistance, il put commencer à comprendre ce que sont les extraterrestres, ce qu'ils veulent, à quoi ils nous destinent et comment ils conçoivent notre avenir.
 
Pour les extraterrestres, tout se résume à Dieu ; et parler de Dieu, c'est parler du Cosmos. Voici ce qu'ils en disent : « Pour nous, ce que vous appelez Dieu est Information. Nous l'avons démontré par les mathématiques. Cette Information est préexistante à la création actuelle. Par l'observation du vivant, nous savons aussi que cette Information est orientée, même si son agencement dans le temps de chaque planète est aléatoire.

C'est cette Information qui fait exister le Cosmos, à la fois éternellement et d'une manière cyclique. Il existe en effet un "avant" la création éternelle actuelle. Le départ de la création actuelle est une explosion d'énergie-matière. L'énergie et la matière, c'est la même chose. Cette énergie-matière est en expansion, créant en conséquence les galaxies, des soleils, des planètes et le vivant. Vous comme nous sommes des fragments de cette énergie-matière.

Cette expansion s'accélère continuellement. Un moment viendra où d'aucune planète on ne pourra voir un autre soleil ni même une autre planète. Les soleils, de toute façon, s'éteindront au fur et à mesure qu'ils auront brûlé toute leur énergie. La quantité d'énergie-matière étant finie et éternelle, elle continue d'exister, mais se transforme. Lorsque tous les soleils seront éteints, l'énergie-matière du cosmos se concentrera en un point immatériel qui est Information. C'est un cycle éternel création-expansion-compression-création.

Bien entendu, chaque soleil qui s'éteint est une fin du monde partielle pour ses planètes. Rassurez-vous, le Soleil de la Terre durera encore longtemps et la Terre aussi sauf accident. Ce sont ces possibilités d'accidents que nous sommes en mesure de prévoir dans notre environnement. Par exemple, nous avons pu prévoir la fin de notre planète et partir à temps.

Il reste des questions que nous n'avons pas résolues. Certains êtres vivant sur diverses planètes pensent que Dieu est extérieur au Cosmos. Dans ce cas, même s'il n'est pas possible de changer l'information initiale, on peut améliorer l'agencement des codes d'information à l'intérieur d'un cycle par la prière, par la méditation, par la connaissance et par le travail. En effet, par l'observation on peut remarquer que ces codes d'information semblent avoir été conçus par un Dieu.

Nous, nous pensons que Dieu est à la fois Information et Cosmos et qu'en conséquence nous pouvons améliorer la vie dans le Cosmos d'une manière rationnelle et logique par la connaissance et le travail. Nous pensons pouvoir, avant la fin de ce cycle, intervenir dans l'information. Nous y travaillons. »

Faute de point de repère dans l'espace, Kosmo a toujours ignoré où se trouvait "son" vaisseau, mais ce qu’il a réussi à comprendre, c'est qu'il était soit proche, soit à l'intérieur du système solaire. Il n'était pas matériel dans le sens où nous l'entendons. En effet, son enveloppe extérieure est pure "énergie-matière", comme ils disent. On ne peut le voir de l'extérieur. Il est donc invisible de notre planète. De l'intérieur il semble immense, mais comme les extraterrestres peuvent dilater ou compresser l'énergie, il semble a priori impossible de détecter sa présence dans le Cosmos et ses effets sur son environnement.

Les extraterrestres ont quitté leur planète il y a des milliers d'années (en équivalent terrestre) pour se réfugier dans des vaisseaux, car une collision avec un corps céleste était prévue depuis longtemps. Les vaisseaux se déplacent comme des escadrilles, et ils restent rarement positionnés au même endroit. Ils se partagent la surveillance de l’ensemble des planètes qui leur sont le plus proches. Il s'agit d'interception d'émissions de toutes sortes, mais aussi d'envoi et de récupération "d'espions" sur la planète considérée. Pour la Terre et pour des raisons de commodité et d'efficacité, il s'agit en général d'anciens Terriens. Certains vivent avec les extraterrestres depuis des milliers d'années. Plusieurs sont en cours de mutation de leur vivant et ressemblent de plus en plus aux véritables extraterrestres. Leur morphologie change. Beaucoup n'ont quasiment plus d'organes génitaux par exemple.

Le vaisseau où Kosmo s’était rendu est en charge de la surveillance de notre système solaire et donc de notre Terre. Les mots qu’il entendait le plus souvent en consultant le cerveau central étaient "rationnel" ou "logique". Or, selon les extraterrestres, il n'est pas rationnel d'intervenir d'aucune manière dans la vie d'une planète ou de ses habitants, ni même de se faire connaître. Si cela arrive par accident, le témoin est enlevé et transporté jusqu’au vaisseau. Il pourra y vivre et, s'il le veut, participer aux recherches.

Cependant, il existe d'autres extraterrestres venant du grand "ailleurs". Avec certains, le vaisseau peut communiquer, avec d'autres non. Mais cela ne semblait pas inquiéter les extraterrestres que Kosmo a rencontrés. Ils lui semblaient n’être que de passage. Ils ne paraissent s'intéresser à la Terre qu'au titre de leur collecte de renseignements. Ils savent presque tout ce qui se passe sur Terre. Ce qu'ils ne savent pas, leurs "espions" peuvent le compléter. Ils peuvent ramener au vaisseau livres et journaux. Ils ramènent également des objets, ou pour les Terriens à bord, des échantillons alimentaires à reproduire et aussi toutes sortes de choses et de renseignements pour enrichir le cerveau central qui est commun à tous les vaisseaux et accessible à tous, y compris aux Terriens et dans la langue de leur choix.

Si un Terrien n'a pas une bonne instruction à son arrivée, les extraterrestres l'éduquent en commençant par la maîtrise de sa propre langue avant de l'initier à la manipulation du cerveau central. Ce fut le cas de Kosmo. C'est ainsi que l'on peut connaître le passé comme le présent de la Terre dans tous les domaines, mais aussi tout ce qui est répertorié de n'importe quelle autre planète.

Il y a cependant des choses qu'ils ne comprennent pas très bien pour le moment. Par exemple, concernant la Terre, ils constatent, mais ne comprennent pas, l'utilité de la diversité du vivant conscient. Ils en connaissent le processus, mais se posent la question du pourquoi de cette information spéciale pour la Terre. Ils étudient nos émotions aussi mais eux ne semblent pas en avoir. Ils sont rationnels, point. Le concept de nations différentes leur est étranger, ainsi que ses conséquences, comme celle de l’existence de langues différentes. Il semble que sur toutes les planètes qu’ils ont visitées, il n'y ait qu'une unique forme de vie consciente, lorsqu'elle existe bien entendu. Il n'y a donc qu'un seul peuple par planète. Pas de nations différentes et une seule "langue".

Le concept de démocratie n'est pas très bien appréhendé non plus. Selon eux, pour chaque problème il ne peut y avoir qu'une seule réponse possible, et c'est celle qui est la plus rationnelle et logique. Si un problème se pose, les extraterrestres n'ont pas besoin de communiquer entre eux, tous sans exception trouvent en même temps la seule réponse possible. Voilà pourquoi aussi la Terre les intéresse.

Bien qu'ils essaient de parvenir à connaître la totalité de l'information initiale pour pouvoir peut-être la manipuler, les extraterrestres savent qu'ils n'échapperont sans doute pas à la fin du Cosmos. En attendant, ils vivent très très longtemps. Ils sont partis de leur planète il y a des milliers d'années si l'on raisonne en temps terrestre, et depuis, aucun n'est mort, dit le cerveau central. Un point noir, pourtant : il est arrivé, rarement, mais il est arrivé que des navettes ne soient jamais rentrées au vaisseau. Il n'ont aucune explication à ce sujet pour le moment.

Ils sont donc, à l'intérieur de leurs vaisseaux, toujours le même nombre. Combien sont-ils ? Des milliers, des millions ? Impossible de savoir. Comment font-ils pour ne pas vieillir, ni eux, ni les Terriens "prisonniers consentants" ? Il en est de même pour les autres entités conscientes venant d'autres planètes, habitant d'autres vaisseaux. Tous les habitants des vaisseaux bénéficient de la même longévité, même si certains ont besoin de respirer ou d'autre chose pour vivre.

Ceux qui parmi les Terriens sont là depuis des milliers d'années finissent par changer. Ils mutent de leur vivant. Certains organes s'atrophient puis disparaissent. Il n'y a jamais de décès ni chez les extraterrestres ni chez les Terriens, et c'est la principale raison pour laquelle aucun de ces derniers ne veut retourner sur Terre.

Dans le vaisseau il y a la même gravité que sur Terre. Peut-être le vaisseau tourne-t-il sur lui-même. On ne peut aller dans les locaux des extraterrestres, mais on peut les voir et ils se déplacent comme nous sans flotter.

J'ai déjà eu l'occasion de préciser que les extraterrestres ne s'alimentent pas, ne dorment jamais, ne respirent pas et ne se reproduisent pas non plus. Leur aliment, c'est l'énergie. En permanence ils reçoivent l'énergie nécessaire. Pour eux comme pour nous, les corps sont analysés en permanence sans que le sujet ne s'en rende compte, et les besoins sont satisfaits aussitôt.

Aucune maladie ne peut se déclarer sans qu'en amont un manque ne soit satisfait à temps. Les neurones ou d’autres cellules sont réparés ou changés à temps, ce qui supprime le vieillissement. Les extraterrestres peuvent tout faire, même changer un cerveau et y injecter la mémoire ancienne.

Concernant la mémoire, il semble qu'il y ait une limite à son contenu. En effet, il arrive que le cerveau central indique à certains sujets qu'ils doivent "déposer" provisoirement leurs souvenirs les plus anciens dans le cerveau central. À tout moment, s'ils en éprouvent le besoin, ils peuvent y avoir de nouveau accès par le cerveau central. Mais tous les autres également, car dans les vaisseaux tout est commun, les renseignements aussi. Voilà ce que je peux dire au sujet de la santé.

Pour les extraterrestres, les voyages dans le Cosmos ne dépendent ni de la vitesse de la lumière, ni de la gravité des corps célestes, ni du temps et ni de l'énergie utilisée pour pousser une fusée. L'Univers est en expansion. Et cette expansion s'accélère continuellement. Il est donc illusoire de croire que l'on peut, avec une fusée, quelle que soit sa puissance, rattraper un système qui s'éloigne et accélère à des vitesses qui peuvent être supérieures à la vitesse de la lumière dans un temps local. En effet, plus la "taille" d'un objet est importante - un système autour d'une étoile par exemple - plus sa vitesse propre est lente. À l'inverse, plus un objet est petit, plus sa vitesse propre est rapide. C’est pour cette raison que les extraterrestres ont trouvé un moyen de voyager dans l'espace-temps. Ils se servent de l'infiniment petit.

Il est difficile d'expliquer ces choses, car les concepts scientifiques des extraterrestres et ceux de la Terre sont très différents. Pour les Terriens, les galaxies, visibles ou non, c'est le Cosmos, dont le système solaire fait partie. Pour les extraterrestres c'est comme la peau d'un ballon. Les galaxies sont sur la peau de ce ballon. Notre système solaire aussi bien entendu. À l'intérieur du ballon, l'espace, le temps, les distances sont fluctuants.

De même, nos scientifiques pensent que pour qu'il y ait de la vie il faut de l'eau, du gaz carbonique, que sais-je encore. Dans notre système solaire : peut-être, mais qui peut prouver que sur d'autres systèmes il en soit de même ? C'est un postulat, rien de plus. Ils objectent aussi les distances. C'est vrai. Mais peut-être est-il possible de voyager dans le Cosmos autrement que les Terriens l'imaginent !

Ce qui limite le plus le contact de l’être humain avec les vaisseaux et avec les civilisations subtiles, c’est l’égoïsme. Ce ne sont pas les Frères aînés, membres d’humanités plus évoluées, qui cachent leur existence à l’homme terrestre, mais c’est lui qui s’éloigne d’eux en tissant autour de lui un réseau dense de forces hostiles et matérialistes.

                                                                          Adaptation : Olivier de Rouvroy

                                                                          Juillet 2013

 

PS 1 : Mon dernier livre Les Codes d'accès à l'Ère Nouvelle contient de nombreuses révélations sur les modalités de notre prochaine participation à l'avènement du nouvel Âge d'Or de l'humanité.

Pour vous procurer le livre, Les Codes d'accès à l'Ère Nouvelle  cliquer ICI *

PS 2 : D'autres informations concernant l'avènement de l'Ère Nouvelle sont présentées dans mes trois précédents livres :

 

Pour vous procurer le livre Contacts extraterrestres pour l'Ère Nouvelle rendez-vous ICI *

 

Pour vous procurer le livre Messages pour l'Ère Nouvelle, rendez-vous ICI *

 

Pour vous procurer le livre L'avènement de l'Ère Nouvelle, (Réédition juillet 2013) rendez-vous ICI *

 

* Paiement sécurisé par carte bancaire. Expédition de votre commande sous 3 à 5 jours.

Posté par Olivier de R à 18:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 décembre 2013

DÉPART D'OLIVIER DE ROUVROY

Olivier De Rouvroy, écrivain et webmaster de ce blog, est parti dans l’autre monde, le 19 Novembre 2013.

 

BLOG (1)Beaucoup d’entre vous se sont interrogés sur le silence d’Olivier, dont le dernier article sur le site remontait au 05 juillet dernier. De fait, depuis le 19 juillet, l’état de santé d’Olivier avait atteint un stade critique ne lui permettant plus de créer de nouveaux articles.

Néanmoins, les énergies qui ont entouré son départ indiquent que tout s’est déroulé dans  la paix, au-delà de l’épreuve de la maladie, et Olivier s’est éteint auprès de Laurence, sa compagne, pour une libération en douceur du plan physique. Gageons désormais que notre frère et ami a déjà rejoint, à cette heure, les plans de lumière qu’il a si souvent évoqués lui-même dans ses écrits.

Je me permets ici de rendre hommage à l’œuvre accomplie par Olivier De Rouvroy. Depuis une quinzaine d'années, il s'était consacré de toute son âme à une mission d'éclaireur et d'informateur à travers ses livres et son site (« Ère Nouvelle », version site de 1999 à 2008 http://pointdereference.free.fr/m/www.erenouvelle.com/NEWS.HTM puis version blog de 2011 à 2013), parvenant à toucher les consciences de centaines de milliers de personnes à travers le monde. Mais bien au-delà, Olivier restera une figure hors norme et en même temps en prise directe avec son temps, empreint d'une ironie bienveillante et lucide aiguisée par sa perception de l'avenir et des bouleversements occultes dont il a été un témoin actif.

Olivier nous lègue 7 ouvrages :

Le temps des tribulations / Hilarion (ed.Ramuel)

Victoire de Mikhaël sur les deux armées de l'ombre (ed.Altess)

Nos amis d’en-haut (ed.les Sentiers de St Jean)

L’avènement de l’ère nouvelle (The Book Edition)

Contacts extraterrestres (The Book Edition)

Messages pour l’ère nouvelle (The Book Edition)

Les codes d’accès à l’ère nouvelle (The Book Edition)

Ce blog reste à votre disposition, et certains sites offrent l’ancienne version du site fermé en 2008.

Merci Olivier…puisses-tu depuis l’autre monde continuer ton travail. L’avènement de l’ère nouvelle que tu as annoncé approche, d’une façon ou d’une autre, et le travail d’ouverture des consciences est plus que jamais à l’œuvre par-delà les murailles du visible, dans ce monde et dans l’autre monde…

Bon voyage cher frère !

V.B.

 

Posté par Olivier de R à 10:57 - Commentaires [79] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2013

Rencontres avec un homme remarquable

Koh Samui est une magnifique île discrète et retirée du golfe du Siam où certains expatriés de différentes nationalités se sont établis. 

001

C’est là que Bill Ryan et Kerry Cassidy ont rencontré le mystérieux Jake Simpson. Ils ont passé plusieurs jours en sa compagnie et appris à bien le connaître, ainsi que sa famille. Son témoignage est peut-être l’un des plus déconcertants qu’il ait été donné à deux journalistes d’entendre.

 

002

Ce n’est d’ailleurs qu’après y avoir longuement réfléchi, qu’ils ont finalement décidé de révéler les incroyables informations qu’il leur avait transmises. Libre à chacun de choisir de ne pas y croire. Cependant les langues commencent aujourd’hui à se délier et ces informations semblent désormais se recouper avec de nombreuses autres sources.

Jake Simpson est capable de lire et de mémoriser de 80.000 à 100.000 mots par minute. Lors de son examen d’admission au niveau supérieur d’accréditation de la NSA, on lui avait remis un exemplaire de La Ferme des Animaux de George Orwell, et donné 3 minutes pour lire ce livre avant de l’interroger en détail sur son contenu. Au bout de ces 3 minutes, il en avait mémorisé plus de 90 % au mot près.

003

Jake est ce que l’on appelle un "télépathe super-intuitif". Il est capable de se rendre compte quand un système de collecte d’informations "converge" dans sa direction. Lors de ses entretiens avec Bill et Kerry, il lui arrivait par moments de s’arrêter brusquement de parler. Il disait qu’il risquait sa vie si ses pensées étaient découvertes, tandis qu’à d’autres moments, leurs échanges de questions-réponses semblaient redevenir tout à fait naturels.

Jake est connu dans certains milieux pour être un "white hat" (un hacker partisan comme Edward Snowden ou Julian Assange de la divulgation des failles et du contenu des système informatiques qu’ils ont piratés). Poussé par son idéalisme, il a choisi cette voie très jeune, parce qu’il rêvait de changer le monde. Son but était de contribuer dans la mesure de ses moyens à transformer la Terre en un lieu de paix et de bien-être. Bien qu’il ait rapidement découvert la complexité réelle de cette tâche à laquelle il s’était attelé, il a conservé son idéalisme et persévéré dans son travail des années durant.

Il a notamment expliqué à Bill et Kerry que la technologie secrète des Américains était actuellement en avance de quelque 10.000 ans sur la technologie connue du grand public et progressait environ cent fois plus vite !

Il a longuement évoqué la question des vaisseaux spatiaux qui viennent parfois nous visiter. Selon lui, les vaisseaux les plus perfectionnés peuvent quitter leur orbite géostationnaire (située à plus de 35.000 km d’altitude) et descendre à la hauteur des arbres en cinq secondes. (ce qui correspond à environ 26 millions de kilomètres à l’heure !)  Il a précisé que les vaisseaux ne se déplacent pas dans l’espace au sens habituel du terme et qu’on ne peut les apercevoir que dans la mesure où ils le souhaitent.

004

Sont-ils capable de voyager jusqu’aux confins de notre système solaire ? – Oui, et même au-delà ! Sont-ils supraluminiques (c’est-à-dire capables d’aller plus vite que la lumière) ? - Oui. Le plus curieux est qu’il a affirmé que certains vaisseaux étaient « plus grands à l’intérieur qu’à l’extérieur ! ».

009

Certains vaisseaux sont plus grands à l'intérieur qu'à l'extérieur

L'espèce humaine est en contact étroit avec des extraterrestres depuis des milliers d’années. Jake a affirmé que la crise cardiaque d’Eisenhower en 1955 avait été principalement due au stress causé par certaines des révélations des extraterrestres qu’il avait personnellement rencontrés peu de temps auparavant. Il a expliqué que nos visiteurs d’outre-espace proviennent de différents systèmes stellaires, et que l’ADN humain est "compatible" avec celui de centaines de races extraterrestres différentes.

Selon Jake, il existe un système de surveillance par intelligence artificielle (I.A.) qui est au sens propre "extérieur à ce monde". Il fonctionne de manière hyperdimensionnelle et se fonde sur un modèle informatique quantique très élaboré. Ce système est si avancé que les extraterrestres eux-mêmes regrettent que nous ayons pu y avoir accès, même s’il ne s’agit encore que de bribes. Cette technologie permet de savoir tout ce qu’une personne donnée peut penser et faire, quel que soit l’endroit de l’univers et la dimension dans laquelle elle se trouve. Elle peut aussi transcender le temps lui-même et ainsi permettre d’obtenir des informations sur les pensées, les paroles et les actes passés de n’importe quel individu.

Bill et Kerry n’avaient pas entièrement compris pourquoi Jake devait attendre l’ouverture "d’une fenêtre" pour révéler certaines choses, avant que Bill ne vive l’expérience suivante. Au cours de leur ultime soirée sur l’île, vers 2 heures du matin, alors qu’ils se tenaient assis à l’extérieur de la maison de Jake, ce dernier décida de faire de nouvelles révélations à Bill. Dès qu’il se mit à parler, il rencontra immédiatement des difficultés, comme s’il devait franchir une barrière. De son côté, Bill sentit au même moment qu’une présence invisible essayait de le faire dormir et qu’il lui fallait résister pour garder les yeux ouverts.

Jake s’obligeait à continuer de parler, tandis que Bill s’efforçait de maintenir son attention malgré cet accès de sommeil irrépressible. Cet épisode dura environ une demi-heure. La mystérieuse force semblait brusquement s’opposer à toute tentative de communication entre les deux hommes. Le lendemain matin, Bill fut simplement incapable de se remémorer la moindre chose dont Jake lui avait parlé  –  et il en est aujourd’hui encore incapable !

Jake expliqua un jour à Bill qu’il existe un immense réseau international de bases souterraines construites en profondeur, dans le cadre d’un programme commencé peu de temps après la fin de la deuxième guerre mondiale, et que ce projet pharaonique avait déjà amené les gouvernements américains successifs à engloutir secrètement des milliers de milliards de dollars. La raison de la mise en œuvre de ce programme était que de hauts fonctionnaires du Pentagone avaient appris des extraterrestres qu’une catastrophe potentielle de grande ampleur était possible au début du XXIème siècle.

Une "vague" contenant des particules nocives semblait se diriger sur nous depuis l’espace. On ne sait pas bien si cette "vague" est censée provenir d’un secteur de la galaxie dans lequel pénètre le système solaire  – ou si elle est la conséquence du passage à faible distance d’un corps céleste dangereux, ou même de la combinaison simultanée de plusieurs phénomènes cosmiques inhabituels. Bill a simplement précisé que « des vaisseaux supraluminiques étaient partis voir les choses de plus près, et qu’ils étaient revenus avec des informations déconcertantes ». 

Jake a insisté sur le fait qu’on ne sait pas de manière précise quels seront les effets de cette situation, ni quand cela peut se produire. Les militaires se contentent d’imaginer les pires scénarios. « C’est d’ailleurs la seule chose qu’ils fassent à peu près correctement. » a-t-il ajouté sur un ton sarcastique.

En 2007, un projet classé Top Secret basé sur la collecte d’informations à travers des portails temporels avait établi un certain nombre d’avenirs alternatifs et de futurs possibles. Il en avait été conclu que la "variante 83" semblait la plus probable de toutes celles qui avaient été envisagées, ce qui indiquait à l’époque que l’humanité allait devoir faire face à une guerre nucléaire censée être déclenchée par la future présidente des États-Unis, Hilary Clinton.

005

Hiliry Clinton préparant la guerre contre l’Iran

Quelques années plus tard, il est devenu évident que cette "variante 83" avait été "abandonnée", et que nous nous déplaçons désormais à vive allure le long d’un avenir alternatif différent, non répertorié. Lorsque, il y a quelques mois, l’expression « Les paris sont ouverts. », a été rapportée à Jake, il a répondu : « C’est à peu près ça. Il n’y a pas grand chose que je puisse ajouter. » Il a affirmé que les gouvernements de plusieurs pays industrialisées poursuivaient conjointement des préparatifs considérables destinés à changer radicalement la carte du monde. Ainsi, l’Australie serait destinée à devenir « l’Arche de la Terre » !

Jake a également confirmé qu’il avait personnellement vu certaines cartes secrètes. Elles révélaient un tracé des côtes extrêmement différent à l’avenir, tout en confirmant aussi l’éventualité d’un système très élaboré de navettes à haute vitesse reliant de nombreux endroits, tels que des villes des États-Unis et des sites stratégiques de l’Australie en passant sous l’Océan Pacifique !

Par endroits les ingénieurs affectés à la construction de ce réseau souterrain auraient découvert par hasard des installations beaucoup plus anciennes, datant de milliers d’années, et apparemment construites pour les mêmes raisons défensives. Jake a précisé qu’en raison de ces découvertes il avait été décidé sur certains sites d’enterrer les nouvelles installations jusqu’à une profondeur de 9 km. 

NOTA : Voilà peut-être la raison d’être de ces fameux "sinkholes", ces trous béants, souvent circulaires qui sont dernièrement apparus et ont englouti des maisons et des voitures en Russie et aussi en Amérique. Les savants s’interrogent sur leur origine.

006

Selon Monique Mathieu, ces trous sont liés à une vie souterraine très importante, notamment aux États-Unis, une vie à laquelle participeraient certains êtres n'appartenant pas à notre monde. Ils sont en train de le quitter car il change trop vite pour eux au niveau vibratoire et ils sont en train de détruire des installations. Cela affecte considérablement la croûte terrestre, surtout aux États-Unis.

Voici ce que Monique a révélé à leur sujet : « Notre croûte terrestre est très fragile et peu épaisse dans certains endroits, et certaines communautés d'extraterrestres ont considérablement creusé la Terre pour y vivre ; cela a perturbé son équilibre.

Ce que je ressens maintenant est très bizarre ! Ce que je prenais pour des cylindres d'énergies de Lumière creusant ces trous sont en fait des formes créées par une lumière totalement positive. C'est une lumière qui est apportée à ce monde pour le transformer.

Une aide est apportée là où il y a beaucoup d'énergies inférieures dans la Terre. Je vois des sortes d'engins très lumineux. Ils ont une forme un peu ovale et ils sont pointus à chaque extrémité ; au milieu de cette sorte de structure il y a un trou d'où sort une énergie puissante qui pénètre dans la Terre. Dans certaines excavations il n'y a pas de terre. La terre est absorbée. Ce sont ces cylindres lumineux qui absorbent et détruisent la Terre.

N'oubliez pas que ce monde sera totalement différent, que tout ce qui est inférieur sera transformé en Lumière, et que tous les êtres qui ne sont pas prévus pour ce nouveau cycle seront obligés de partir.

Avant de partir, ils détruisent ce qu'ils ont construit, ce qui a aussi une relation avec les bruits étranges entendus par les êtres humains dans certains pays. En-dessous de la Terre, il y a une activité aussi importante que dans certaines régions de la surface ».

Ma conscience est de nouveau emmenée à l'intérieur de la Terre. Je vois beaucoup d'activité. Je n'aime pas trop cette vision, mais je vois ceux que nous appelons " les gris". Il y en a de trois sortes : les ouvriers, les chercheurs et les dominants.

Ces êtres ont des facultés psychiques que ne possèdent pas les humains.L'un deux me regarde avec de grands yeux très étonnés car il perçoit ma présence.

L'être qui me regarde et qui est un ouvrier ne me provoque aucun malaise. J'aurais presque envie de lui envoyer beaucoup d'Amour - et c'est ce que je fais d'ailleurs, car il en a besoin.

« Dans l'univers, tous les êtres ont besoin d'Amour, même ceux qui, par rapport à vous, détruisent un peu votre monde et ce que vous êtes. Ils ne se sont pas encore réveillés à l'Amour, mais tout être émanant de la Source possède en lui une part d'Amour, une conscience du divin qui n'est pas encore réveillée ».

Je vois toujours ce petit personnage. Il s'agite dans tous les sens ! Il y a beaucoup de monde autour de lui. Il y a de grands couloirs éclairés d'une lumière un peu blafarde et des grands êtres qui sont assez durs.

008

Je vois maintenant des drôles de machines. Il en émane une couleur d'un vert un peu marron. Je vois aussi d'autres êtres plus impressionnants. Certains ne ressemblent pas du tout à des humains ; je ne peux pas les décrire car ils sont indescriptibles. Ils ressemblent un peu à des insectes et ils ont une énergie très désagréable.

Mes Frères de Lumière me disent :

« Tout ces êtres sont en partance et vont quitter la Terre car ils ne sont plus à l'aise avec les vibrations de cette planète. Cependant certains d'entre eux se sont adaptés à la nouvelle vibration et pourront rester. »

Ils me montrent que certains de ces êtres pourraient vivre à la surface de la Terre ; nous ne les distinguerions pas des autres humains.

« Ce sont des hybrides ! Certaines entités extraterrestres ont sauvé leur race grâce à cette hybridation avec les humains. Les hybrides pourront continuer à vivre sur Terre s'ils s'adaptent à sa nouvelle vibration. S'ils ne s'y adaptent pas, ils quitteront ce monde ».

Je vois encore des couloirs et des couloirs, et toujours cette lumière blafarde. Je suis très mal à l'aise mais très curieuse à la fois ! Comme il y a beaucoup de couloirs et que l'énergie n'est pas celle que je souhaite, je crois que je vais remonter… Tout s'efface, la Lumière et l'Amour reviennent dans mon cœur et dans ma conscience.

« Si nous avons permis à notre canal d'aller visiter l’une de ces bases, c'est pour que vous compreniez que tout à besoin d'Amour, même les êtres qui ont dominé ce monde et qui, d'une certaine manière, ont créé le chaos. C'est par l'Amour que tout sera transformé ! Au début, vous pourrez peut-être gêner ces êtres en leur envoyant de l'Amour, parce que c'est une vibration qui les incommodera ; ensuite ils l'intègreront, ils la feront leur et seront heureux. Ils ne seront pas éveillés comme vous, mais vous aurez semé des graines qui grandiront en eux. »

Jake a également abordé la question des états d’existence dans d’autres dimensions. Voici ce qu’il a indiqué à ce sujet :  « Dans ces autres états alternatifs de réalité, il arrive parfois que des formes de vie puissent brièvement et spontanément se manifester, très occasionnellement mais de manière très naturelle, ici sur Terre etdans n’importe quel secteur de notre univers. Dans certaines circonstances très particulières, elles peuvent se manifester non seulement dans tout notre univers mais aussi dans des réalités alternatives de l’univers.

Une partie importante des fonds de recherche soustraits au budget mondial, est consacrée de manière opaque à des essais secrets. Ces fonds sont contrôlés et détournés de tous les secteurs d’activité imaginables dans la majorité des pays, par le biais d’une incroyable batterie d’artifices très complexes et de pseudo-opérations de financement public. La recherche liée à ce domaine constitue la priorité des priorités pour l’élite du pouvoir mondial. Voilà pourquoi nous disposons d’une vision très limitée du contenu de certains des plus importants programmes scientifiques actuellement en cours dans le monde. 

La position, la vitesse et la direction de notre galaxie par rapport aux galaxies voisines sont également d’importance vitale. Au-delà se trouve la compréhension d’une technologie qui permet non seulement de voyager dans absolument tout l’univers et de tirer profit du pouvoir fantastique que cela suppose, mais qui offre de plus la capacité de se déplacer ou de voyager dans d’autres dimensions. 

Peu de choses ont évolué à travers les âges. Le tableau n’a guère changé, avec toujours les mêmes motivations et les mêmes allégeances. La poursuite d’un objectif par certains au détriment des intérêts du plus grand nombre requiert toujours un prix à payer : la perte du lien avec le Moi Divin, particulièrement lorsque l’individu brade tout ce qui est sacré en échange de sa propre survie. » 

Jake a expliqué qu’il trouvait très perturbant ce qu’on lui avait raconté à la NSA et souligné à quel point il était finalement en désaccord  « avec ce qu’une composante importante de l’élite du pouvoir absolu considère comme son objectif primordial. »  L’exigeante éthique personnelle de Jake et sa grande moralité l’ont toujours empêché de recevoir les généreux bénéfices qu’on lui a, à maintes reprises, faits miroiter. Il semble être heureux d’avoir aujourd’hui la possibilité de demeurer dans l’obscurité tout en contribuant, chaque fois qu’il en a la possibilité, à aider discrètement l’humanité de manière positive et significative. 

Voici les dernières paroles transmises à Bill et Kerry par cet homme remarquable :  « Tout laisse supposer l’existence d’un groupe ou groupement puissant, extérieur à ce monde, avec lequel j’entretiens peut-être une relation privilégiée, et qui apporte son aide très discrètement…là où c’est possible et chaque fois que cela est possible. » 

                                              Propos de Jake Simpson recueillis par Bill Ryan et Kerry Cassidy

                                                                    Transcription : Olivier de Rouvroy (Juillet 2013)

 

PS 1 : Mon dernier livre Les Codes d’accès à l’Ère Nouvelle contient de nombreuses révélations sur les modalités de notre prochaine participation à l’avènement du nouvel Âge d’Or de l’humanité.

Image Codes accès

Pour vous procurer le livre, Les Codes d’accès à l’Ère Nouvelle  cliquer ICI *

PS 2 : D’autres informations concernant l’avènement de l’Ère Nouvelle sont présentées dans mes trois précédents livres :

 

Image contacts

Pour vous procurer le livre Contacts extraterrestres pour l’Ère Nouvelle rendez-vous ICI *

 

Image Messages

Pour vous procurer le livre Messages pour l’Ère Nouvelle, rendez-vous ICI *

 

Image avènement

Pour vous procurer le livre L’avènement de l’Ère Nouvelle, (Réédition juillet 2013) rendez-vous ICI *

 

* Paiement sécurisé par carte bancaire. Expédition de votre commande sous 3 à 5 jours.

 

 

Posté par Olivier de R à 14:02 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 juillet 2013

Révélations d’un témoin de la NSA

Le temps est une sorte d'arbre aux multiples branches, où les événements futurs ne sont que des possibilités. Mais nous sommes en train de finir de couper la branche sur laquelle nous nous croyions assis et installés à jamais. C’est ce qui ressort du témoignage d’Arthur Newman, plus connu sous le pseudonyme d’Henry Deacon.

Henry Deacon  est un physicien, haut fonctionnaire américain impliqué dans la question des relations du gouvernement des États-Unis avec les extraterrestres. À plusieurs reprises, il a pris des risques pour dénoncer les méfaits de l'incroyable technologie développée dans l'ombre par les "black programs" américains : voyages spatio-temporels, portes des étoiles, colonisation de Mars, armes climatiques et contrôle démographique.

La réalité va bien au-delà des fictions les plus audacieuses, puisqu'il s'avère que ces technologies ont déjà provoqué des fissures au niveau de notre trame spatio-temporelle. Le problème de ces ruptures dans notre espace-temps est qu'elles ouvrent la voie à des choses et même à des êtres "indésirables" qui risquent de nous compliquer la tâche au cours de notre transition vers l'Ère Nouvelle. 

001

Arthur Newman alias Henry Deacon

Voici une partie de son témoignage.

« Je suis fonctionnaire au sein d'un organisme gouvernemental bien connu dont le sigle se compose des trois lettres NSA. J'ai été impliqué dans de nombreux projets, au sein de plusieurs agen­ces différentes et durant plusieurs années.

Pour commencer par l'essentiel, je pense être un "walk-in", c'est-à-dire une âme ayant remplacé au début de son incarnation celle d'un jeune collégien. J'ai des souvenirs d'une autre planète qui se mélangent dans un certain désordre avec mes sou­venirs d'enfance. Ce que je ressens est bizarre et dif­ficile à expliquer. J'ai toujours eu, intuitivement, la capacité de pénétrer des informations scientifiques complexes et de comprendre des systèmes savants sans avoir reçu de formation préalable. Je travaille principalement sur ces systèmes. En toute modestie, je dois vous dire que je suis en possession d'une grande masse d'informations scien­tifiques avancées ;  mais je ne peux rien révéler à ce sujet pour le moment.

Il y en a tant de choses à dire…Je ne sais par où commencer. Par exemple, concernant le 11 septembre, j'étais au courant deux ans avant, pas en détail, mais dans les grandes lignes. On en parlait, il fallait un événement suscep­tible de changer la donne. Je sais qu'une guerre est prévue et planifiée depuis des années entre les États-Unis et la Chine. Voilà deux sujets dont j'ai eu vent au passage, mais je n'ai jamais eu accès à des informations détaillées…

Cela vous semblera peut-être invraisemblable, mais c’est une réalité : les États-Unis et la Chine travaillent en commun depuis plusieurs années à un projet de guerre simulée. Le Pentagone s'y est mis dès 1998. Il vous faut savoir que les États-Unis et la Chine sont comme cul et chemise pour pratiquement tout ; cette guerre est une sorte d’opération conjointe en préparation depuis des années.

Les physiciens et programmateurs du complexe militaro-industriel ont des décennies d'avance sur la physique officielle publiée dans les revues spécialisées et accessibles au public. Certains programmes abor­dent des sujets qui dépassent ce qui est concevable pour des physiciens classiques..

Ils ont développé à Livermore un projet qui s'appelle Shiva Nova et qui utilise des batteries de lasers géants. Ils sont vraiment énor­mes, avec des condensateurs géants, des terawatts d'énergie. Les essais se passent dans un énorme bâtiment construit sur des ressorts, les lasers sont braqués sur un minuscule petit point. Cela provoque une réaction de fusion qui reproduit certaines conditions d'essais d'armes nu­cléaires. Ce sont des essais nucléaires en laboratoire qui permettent d’enregistrer des données très avancées sur le petit point où se concentre toute cette énergie.

 

002

"Étoile" miniature développée dans le cadre du projet Shiva Nova : un laser de 300 milliards de Watts frappe une cible de 0,5 millimètres de diamètre contenant du combustible deutérium-tritium.

Le problème, c'est que ces tirs à très hautes énergies provoquent des déchirures dans le tissu spatio-temporel. On a déjà pu observer cela à Hiroshima et Nagasaki et on peut même le déceler dans d'anciens documents cinématographiques qui montrent les premiers essais nucléaires. Le problème des ruptures dans l'espace-temps, gran­des ou petites, c'est qu'elles ouvrent la voie à des choses ou à des êtres indésirables.

La venue de ces êtres bizarres, leur influence cacophonique, crée d’énormes problèmes. Lorsqu'on provoque des ruptures du tissu spatio-temporel, qu'on le veuille ou non, on brouille le temps lui-même. Les tentatives de ré­paration n'ont fait qu'engendrer une superposition complexe de boucles temporelles. Il y a des extraterrestres qui essayent de nous aider, d'autres qui se réjouissent de ces perturbations et qui les utilisent pour essayer de nous contrôler. C'est un énorme désordre ! Nous avons ouvert la boîte de Pandore mais restons incapables d'en gérer les conséquences.

 

003

Boucle temporelle

Le risque, c'est que chaque fois qu'on essaye de réta­blir la situation, on aggrave les choses, et cela ne fait qu'empirer. Montauk, par exemple, n’est pas une fable. c'était une expérience authentique. Et cela s’est terminé par un désastre; ils ont provoqué une rupture du temps qu'ils sont toujours dans l'impossibilité de réparer.

004

NOTA : Développé dans une base secrète souterraine de l'armée américaine située non loin de Manhattan (New York), tout près de l'île de Long Island, le projet Montauk avait pour objectif la mise au point et l'expérimentation d'un système permettant à des humains d'acquérir l'invisibilité, d'ouvrir un sas dans notre espace-temps et, accessoirement, d'établir des contacts avec des civilisations extraterrestres présentes, passées et mêmes futures.

Notez que cela concerne aussi le Programme Ar-en-Ciel (Rainbow Project), les Portes des Étoiles… ils y travaillaient aussi. L’une de ces portes nous connecte à Mars, et c'est un lien stable, quelles que soient les positions respectives des deux planètes. Nous avons déjà une base là-bas depuis les années 60, plusieurs bases en fait.

Si vous avez quelques notions de physique, vous savez ce qu'est un signal non local : deux particules en des endroits différents de l'univers, peuvent communiquer entre elles instantanément, quelle que soit la distance. Des systèmes ont été mis au point qui permettent des communications, localement ou sur de vastes distances, en ayant recours à une technologie qui rend toute écoute indiscrète impossible parce que rien, aucun signal, ne circule entre les deux stations qui puisse être codé ou intercepté. L'élégance de la chose, c'est que ces systèmes sont très faciles à construire. Sur deux planches à pain, avec des composants bon marché que n'importe qui peut acheter, vous pouvez créer deux circuits chaotiques et communiquer de cette façon ; c'est à votre portée si vous savez comment faire.

Il y a d’ailleurs d'autres applications que les communications : on peut voyager sur de très grandes distances en utili­sant des portes. Certains parmi nous sont passés par des portes des étoiles, mais pas pour se rendre sur Zeta de Reticulum, comme on l’a dit. Ils sont allés sur Alpha du Centaure. Zeta 1 et 2 sont très loin l'une de l'autre, alors que Alpha et Proxima du Centaure sont très pro­ches. Alpha du Centaure possède un système solaire très semblable au nôtre, bien que plus ancien, et ses planètes sont sur des orbites stables. Il y a trois planètes habitées, la deuxième, la troisième et... je crois, la cinquième.

Il est relativement facile d'arriver là-bas, c'est à moins de cinq années-lumière, autrement dit, à côté de la porte. Les gens là-bas ont un aspect très humain, ils ne sont pas du tout comme les "Gris", ils nous ressemblent beaucoup. D'ailleurs, la forme humaine est très répandue dans l'univers. Ils ont des enfants, qu'ils élèvent avec amour, mais ils ne sont pas soumis à la dualité et vivent dans l'harmonie.

Une autre application a été le projet Looking Glass [nom emprunté au titre du tome II d'Alice au Pays des Merveilles : Through the Looking Glass = "À travers le miroir"]. Il s'agissait d'une technologie qui permet­tait de lire dans le futur. Nous ne sommes pas les concepteurs de cette technologie, nous l'avons reçue ou récupérée d'un vaisseau capturé. Je n'ai pas travaillé là-dessus.

Je préférerais vous parler d’un événement réel qui s'est produit à Hunter Liggett, et auquel j’ai directement participé.

Hunter Liggett se trouve à 145  km dans le sud-­est de Monterey en Californie. À l'époque, j'étais à Fort Ord. C'était au début des années 70, j'étais militaire et enrôlé au CDCEC (Combat Developments Command Experimentation Command). Vous pouvez vérifier. Nous faisions les essais de toutes sortes de systèmes et nous vivions en campagne. Nous portions souvent des lunettes de protection contre les lasers et devions régulièrement subir des examens de la rétine. On avait même posé des lunettes spéciales au bétail qui se trouvait dans les champs ! C'était le spectacle le plus insolite que vous puissiez imaginer. Un jour; pendant nos essais, un disque est venu se placer en vol stationnaire juste devant nous au-dessus des champs. Alors nous avons abattu ce foutu machin !

005

Nous n'aurions jamais dû ; ce n'était pas moi personnellement, mais mon groupe. Nous avions toutes ces armes spéciales sous la main et je crois qu'ils ont paniqué et se sont crus en train de jouer dans un polar. Le vaisseau endom­magé a été capturé ainsi que ses occupants, que j'ai pu apercevoir brièvement. C'était des humanoïdes de taille enfantine au crâne glabre avec de petits yeux, et non les grands yeux en amande. Je ne sais pas si ce fait est connu, je ne crois pas que cela se trouve sur Internet.

La plupart des autres témoins se sont retrou­vés au Vietnam et beaucoup ont été tués ; peut-être suis-je le dernier témoin vivant de cette affaire... Je ne sais pas. J'ai possédé jadis une vraie photo d'un alien. Je l'ai montrée à une femme remarquablement intelligente, une microbiologiste qui travaillait pour l’une des agences.

Cela lui a fichu une trouille terri­ble, je n'en revenais pas. Elle ne voulait pas en entendre parler. J'en conclus que le public, y compris les scientifiques, ne sont pas prêts à recevoir ce genre d'information. Cette personne était intelligente mais cela ne l'a pas empêché de péter les plombs, de refuser de savoir.

006

Cette photo montrait un petit être à peau sombre, presque noire et ridée, le seul survivant d'un accident ; il est mort peu après. Il portait un vêtement auto-régénérant, une sorte de tissu capable de se réparer tout seul. Il était muni d'un instrument qui ressemblait à une télécommande, on le lui a confisqué.

Comment cet être est arrivé sur la Terre ? C'est tellement complexe que peut-être per­sonne ne possède toute l'information. Tout est tellement cloisonné, jusqu'au sommet, que la plupart des agences ne savent pas ce que savent les autres, personne ne parle à personne.

Il arrive que des projets entiers soient réalisés en double, au prix de Dieu sait combien de milliards, parce que l'existence de l'autre projet est complètement ignorée. En tant que scientifique, je peux vous assurer que ceux de notre espèce travaillent sou­vent avec un bras lié derrière le dos parce que nous ne pouvons communiquer librement.

En fait, la plupart du temps, nous ne pouvons pas même communiquer du tout ! Et il y a des dizaines, des centaines de projets classifiés, de grands projets, c'est un désordre total. Notez ceci : il y a de nombreux groupes d'aliens, et d'ailleurs nos propres ancêtres y sont étroitement mêlés. Les boucles temporelles se superposent dans une grande confusion. Même avec un QI de 190, vous ne pourriez y voir clair !

La plupart des photos de la Lune ont été retouchées. C’est une pratique courante à la NASA. Peu de gens savent que les images radar du National Weather Service (Service Météo National) sont aussi retouchées ; il y en a qui ne sont pas pu­bliées. Je ne parle pas de retouches manuelles, mais de filtrage électronique avec un logiciel. Certaines traces radar sont énormes.

En outre, les radars météo sont incapables de déceler les objets qui ce déplacent au-delà d'une certaine vitesse, environ 3.200 km/h, mais il reste des traces qui sont supprimées. La plupart sont des OVNI. Ils sont souvent invisibles à l'œil nu mais apparaissent au radar. On les détecte aussi par l'ultraviolet. Je ne pense pas que cela soit connu du public.

Revenons aux boucles temporelles : qu'arrive-t-il si je re­monte dans le temps et que je tue mon grand-père ? Rien. Si vous remontez le temps et modifiez le passé, cela crée une nouvelle série chronologique qui est un embranchement de la première. Sur cette nouvelle branche, vous ne seriez pas né et donc vous n'existeriez pas, c'est le seul fait exact du paradoxe. Mais sur la ligne chronologique actuelle, qui vous situe ici et maintenant, vous existez et poursuivez votre existence ; il n'y a donc pas de paradoxe. Le temps est une sorte d'arbre aux multiples branches ; aucun principe n'est violé. Quant aux événements futurs, ce sont des possibles, pas des certitudes et c'est une nuance très importante.

J’ai travaillé dans un groupe ; "ils" nous ont remis un rapport qui, curieusement, ne semblait avoir aucun lien avec nos activités ; c'est arrivé comme ça, personne ne s'y attendait. Je n'oublierai jamais ce que le type nous a dit ; sur le moment, cela m’a sem­blé vraiment incohérent : « Il y a les loups et il y a les moutons, et nous sommes les loups. » "Ils" nous l'ont fait lire et puis c'est tout. Il n'y avait pas de choix et il n'y en a toujours pas. "Ils"considèrent que nous sommes trop nombreux et, vous savez, au fond "ils" n'ont pas tort ! "Ils"cherchent donc des moyens de réduire le nombre ; mais il se trouve que je n'approuve pas leur méthodes. Outre les problèmes d'espace-temps dont j'ai parlé, il y a celui du surpeuplement. C'est très simple : il existe des programmes de réduction de la population mondiale pour le bien de tous. Croyez-le ou non, l'intention est positive. Kennedy avait élaboré cela il y longtemps. La RAND Corporation était impliquée ainsi qu'un des Rockefeller..., Lawrence, je crois.

On a généré des virus arti­ficiels, disséminés de manières diverses, qui sont difficiles à détecter, à identifier et impossibles à soigner. Tout a été calculé pour que les médecins ne puissent pas comprendre ni même soupçonner ce qui se passe.

En tant qu'individu humain de chair et d'os, je suis épouvanté. En tant que scientifique entraîné à prendre du recul, à voir les choses d'un point de vue global, je dois avouer que je comprends la logique de la démarche. Comprenez­-moi bien, je ne cherche ni à défendre, ni à ignorer cela ; mon commentaire procède d'un point de vue scientifique abstrait. Nous devons faire face, sur cette planète, à des problèmes si énormes que peu de gens possèdent la formation ou l'expérience per­mettant d'appréhender l'ensemble dans un même champ de vision.

La nature de mon travail m'a offert la chance de voir beaucoup de choses que la plupart des gens ne voient pas. J'ai travaillé dans plusieurs agences différentes et cela me donne une vue d'ensemble. Savez-vous qu'il est légal d'es­sayer des agents chimiques et biologiques sur des citoyens américains ? C'est légal, il suffit d'obtenir l'approbation du maire d'une ville, ou de son équivalent n'importe où, ou d'un représentant officiel, Personne ne sait cela, mais vous pouvez vérifier. C'est bien caché dans la loi mais c'est du domaine pu­blic.

Je n'aime choquer per­sonne, mais je ne suis pas opti­miste. Les problèmes auxquels notre race doit faire face sur cette planète sont gigantesques. Je ne pense pas que la plupart des civils soient prêts et aptes à comprendre ni à en gérer la complexité. Ils ont tous assez de mal à s'occuper de leur vie quotidienne et ceci est d'un tout autre niveau. Le surpeuplement est une affaire très grave et tous les autres problèmes y sont liés. Je comprends que les militaires doivent prendre les choses en main.

Je voudrais terminer sur ce message essentiel : j'espère vraiment et je voudrais croire qu’en tant que peuple humain, nous puissions gérer tout cela, mais en me réveillant le matin, parfois j'en doute. Pourtant, profondément, je souhaite que les gens prennent conscience des choses importantes qui nous ont toujours été dissimulées et décident de travailler ensemble à changer tout cela. »

                                                                                                         Henry Deacon

008

Il est clair que les inventions diaboliques de l'homme et ses actes d'agression envers la Terre et le système solaire tout entier, résultent de notre façon de penser et d'envisager la relation avec notre milieu naturel. Nous pensons que la Terre ne mérite pas d'être prise en considération, que nous pouvons agir pour notre seul intérêt personnel sans avoir à nous soucier d'elle, et nos actes sont le prolongement de cette pensée.

Chacun sait désormais que les inondations, les ouragans, les tremblements de terre, les éruptions volcaniques et toutes les terribles catastrophes que subit la Terre depuis quelques années ne sont pas des accidents qui surviennent au hasard. Les bouleversements terrestres sont principalement la conséquence logique du manque de spiritualité de l'humanité et de ceux qui la gouvernent.

Nous pouvons pourtant atténuer ou supprimer ces catastrophes planétaires et les souffrances humaines consécutives. La parade semble même évidente : il suffirait que chacun adopte un comportement de bienveillance et de compréhension vis-à-vis des animaux, de la nature et des autres humains, que chacun prenne conscience que l'humanité, la planète et tous les êtres vivants qui la peuplent forment une véritable unité. C'est ce que savent et affirment depuis toujours les grands Maîtres spirituels de l'humanité et les peuples de la Terre qui ont su rester en contact avec la nature et les forces cosmiques de l'Univers, notamment les Amérindiens. Ils se sont toujours sentis unis à la nature, ils savent l'écouter, la respecter, la comprendre.

 

007

L'intelligentsia scientifique et politique occidentale s'imagine que l'avenir de l'humanité dépend entièrement des avancées technologiques, mais ce n'est qu'un aveu d'orgueil et d'ignorance. Et cela le restera aussi longtemps que la science demeurera coupée du cœur de l'Univers et des forces de la nature. Si ceux qui ont échafaudé des plans diaboliques de domination planétaire et de conquête spatiale, si ceux qui ont mis au point les "black programs" commençaient enfin à faire preuve d'un peu d'humilité, à s'interroger sur leur conduite et à porter attention aux multiples signes par lesquels leur répond la Terre, les effets les plus désastreux de la déchirure actuelle de notre trame spatio-temporelle pourraient peut-être encore être évités.

Cultivons des pensées d'humilité et de respect. Agir avec compréhension et bienveillance dans notre quotidien, c'est contribuer au nettoyage de la Terre et de la conscience collective de l'humanité. Respectons les autres, comprenons que nous sommes tous et toutes les cellules d'un même corps. Nous avons trop tendance à nous critiquer et à nous juger. Aidons à construire un monde de paix, sans luttes territoriales ou économiques, sans projets de guerres et de colonisations planétaires. Mettons en place la coopération, le partage, la Fraternité. Et alors nous aborderons tous ensemble et sans encombre une nouvelle boucle spatio-temporelle, qui sera celle d’un nouvel Âge d'Or de l'humanité.

                                                                                                  Olivier de Rouvroy

                                                                                                  Juillet 2013

 

PS 1 : Mon dernier livre Les Codes d’accès à l’Ère Nouvelle contient de nombreuses révélations sur les modalités de notre participation à l’avènement prochain du nouvel Âge d’Or de l’humanité.

 

Image Codes accès

Pour vous procurer le livre, Les Codes d’accès à l’Ère Nouvelle cliquer ICI *

 

 

PS 2 : D’autres informations concernant l’avènement de l’Ère Nouvelle sont présentées dans mes trois précédents livres :

 

Image contacts

 

Pour vous procurer le livre Contacts extraterrestres pour l’Ère Nouvelle rendez-vous ICI *

 

 

 

Image Messages

 

Pour vous procurer le livre Messages pour l’Ère Nouvelle, rendez-vous ICI *

 

 

Image avènement

 

Pour vous procurer le livre L’avènement de l’Ère Nouvelle, rendez-vous ICI *

 

 

* Paiement sécurisé par carte bancaire. Expédition de votre commande sous 3 à 5 jours.

 

Posté par Olivier de R à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juin 2013

Nouveau livre d'Olivier de Rouvroy

Nous sommes sur le point de vivre une série d'expériences tout à fait inhabituelles. De plus en plus de choses sont en train de changer par rapport à ce que nous prenions pour une réalité permanente et immuable, il y a quelques années, peut-être même quelques mois encore.

Au fur et à mesure que les barrières tomberont les unes après les autres, et que l'accès aux autres dimensions se libérera, nous serons amenés à participer à des expériences étranges et insolites, et nous serons très nombreux à en être déconcertés.

Nous aurons besoin de connaître les codes d’accès à une nouvelle réalité. Notre guide intérieur pourra alors nous aider à traverser certaines péripéties. Ces informations nous seront précieuses car elles concernent tous les aspects de notre vie quotidienne.

Il est vraiment vital de travailler dès à présent à l'éveil de cette connexion interne. Plus le temps passera, et plus elle s'améliorera. Plus le temps passera, et plus nous serons touchés par la beauté du monde spirituel.

Tel est l’objet de mon nouveau livre.


CODES ACCES ERE NOUVELLE site

Vous pouvez vous procurer ce livre ICI *  

* Paiement sécurisé par carte bancaire. Expédition de votre commande sous 3 à 5 jours

 

Posté par Olivier de R à 16:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :